Qu’adviendra-t-il du centre-ville?

Depuis l’inondation d’avril 2019 et les nombreuses démolitions découlant de ce sinistre, le visage du centre-ville a pris une tout autre allure, modifiant de façon significative son aspect et effaçant par le fait même, la plupart de nos repères. Il va sans dire que l’année soulignant le 275e anniversaire de Sainte-Marie aura laissé sa marque dans la mémoire des Mariverains et tout particulièrement dans celle des citoyens sinistrés qui, malgré eux, furent les principales victimes des états d’âme de notre rivière Chaudière. Une bien triste page d’histoire se tourne, mais malgré notre désarroi, nous devons faire un pas vers l’avenir et repenser la vision du centre-ville de manière à lui conférer une nouvelle dynamique.

Bien que conscients de l’inquiétude des citoyens à l’égard de l’aspect futur du centre-ville et de la vocation qui lui sera dédiée, les élus municipaux tiennent à rassurer la population que bien qu’ils soient restés plutôt discrets jusqu’à maintenant, le dossier évolue normalement. Plusieurs enjeux restent encore à considérer. Or, plutôt que d’avancer des propos incertains, les élus préfèrent présenter des solutions concrètes en temps opportun et ainsi être en mesure de donner des réponses claires aux interrogations des citoyens. Il est important de souligner que plus d’une centaine de bâtiments restent toujours à démolir dans les prochains mois. Suite à ces démolitions, la Ville sera en mesure de dresser un portrait plus clair de l’espace à revitaliser. Une telle démarche représente un travail de longue haleine et se doit d’être planifiée selon les règles de l’art.

Pour ce faire, plusieurs rencontres avec différents intervenants sont déjà en cours, notamment avec le ministère de l’Environnement, le ministère des Affaires municipales, le ministère de la Sécurité publique, le ministère de la Culture et des Communications, les organismes communautaires, Hydro-Québec, etc. Les différentes réglementations applicables en zone inondable limitent considérablement les actions qui peuvent être accomplies, c’est pourquoi avant d’envisager des solutions et de présenter une vision globale de ce qui pourrait être entrepris, plusieurs facteurs restent à évaluer. Le futur plan d’aménagement devra d’ailleurs tenir compte des résidences, commerces et industries toujours présents au centre-ville de manière à les intégrer harmonieusement au paysage. Ainsi, la configuration des rues et la pertinence d’y conserver ou non les services municipaux seront à considérer.

D’autre part, puisque des coûts importants devront être investis dans les prochaines années, l’administration de la Ville doit rester à l’affût de tout programme d’aide financière gouvernemental pouvant faciliter financièrement ses démarches.

En 2020, les premières actions posées furent d’installer des glissières de chantier en béton « jersey » pour minimiser l’impact du passage des glaces au printemps à l’endroit des bâtiments démolis le long de la rivière Chaudière. La prochaine étape sera de créer un environnement propre par le « verdissement urbain », et ce, le temps d’évaluer l’ampleur de l’espace à revitaliser et d’entamer les actions qui s’ensuivent. Ainsi, les espaces laissés vacants par les bâtiments détruits seront ensemencés et entretenus tout au long de la saison estivale.

Soyez assurés que tous nos efforts sont orientés vers un seul but : construire un milieu de vie dont les Mariverains seront fiers et qui sera profitable à toutes les générations.

 

Direction générale
Ville de Sainte-Marie

Commentaires 4

  1. Suggestion : faire en sorte que les arbres qui seront plantés sont nourriciers dont ceux produisant des noix ou fruits. Il pourrait être installer pour arrêter les glaces de longues clôtures de style FROST qui ont empêché les glaces de passer et de suivre le cour de la rivière . J’aimerais bien continuer à avoir mon commerce au centre-ville mais je ne trouve pas de place sûre.

  2. Merci pour ces informations, c’est tellement important de rassurer et d’informer les citoyens. Tous et toutes sont prêts et ont hâte de vous partager leurs idées, leur vision et de vous épauler pour cette redéfinition de notre milieu de vie. Bon courage et continuer de nous informer, nous sommes avec vous.

  3. Bonjour pour la promenade une bonne idée ont pourrait s’inspirer de Ste-Marthe sur le lac des pieux emboîtant dans l’autre et laisser une bonne hauteur pour ne pas que les glaces entre dans la ville et de l’autre côté faire un remblai de 3 mètres de large pour la promenade et ainsi ont va protéger toutes les infrastructures qui restaurons dans la ville merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *